Semi-marathon : 37 108 coureurs ont franchi la ligne d'arrivée

semi-marathon, paris, running, sport

 

 

Ils étaient 37 480 inscrits pour participer au Semi-marathon de Paris qui se déroulait ce dimanche 6 mars 2016 en la présence d'une légende de la discipline -Haile Gebreselassie-, invité à donner le départ. L'occasion de revenir sur l'événement et évoquer le marathon de Paris qui aura lieu dans moins d'un mois !

 

Par Jocelyn Languille


semi marathon de paris

37 108 coureurs sur 37 480 inscrits au total ont franchi la ligne du "Fitbit Semi Marathon de Paris" ce dimanche 6 mars 2016, ce qui en fait une des courses les plus courues. Les premières places ont été attribuées au Kenyan Cyprien Kotut, arrivé en 1h01mn04s et à l'Éthiopienne Dibabe Kuma, arrivée en 1h09mn21s. On notera la présence d'une française  en troisième place : Christelle Daunay, arrivée en 1h09mn52s.

La course qui se déroulait dans l'est parisien débutait dès 9 heures aux abords du château de Vincennes. Le tracé du parcours passait par le bois de Vincennes, Nation, Bastille, Hôtel de Ville pour effectuer une boucle jusqu'au Château de Vincennes. Le temps, bien que froid, a été plutôt clément, épargnant la pluie aux nombreux athlètes.

 

Invité à participer à l'événement par son sponsor Adidas, le champion et ancien recordman Haile Gebreselassie  (double champion olympique du 10 000 mètres à Atlanta (1996) et Sydney (2000), quadruple champion du monde en plein air, 27 records du monde dont deux sur le marathon) a parlé de son sport dans les colonnes du journal L'Équipe en prodiguant quelques conseils aux débutants ou amateurs confirmés. Alors que la course à pied connaît actuellement un certain succès - Une enquête de la Fédération Française d'Athlétisme datant de 2013 dénombrait près de 8,5 millions d'adeptes soit 19% de la population française- le champion déconseille la pratique de la course de fond avant l'âge de 23/24 ans : « Certains viennent me voir en me disant : "Haile, vous avez vu comme je vais vite". Le problème, c’est qu’ils se brûlent les ailes et qu’après, le plus souvent, je ne les vois plus. C’est très dur physiquement ».

À moins d'un mois du Marathon de Paris qui aura lieu le 3 avril 2016, il explique quelques règles de bases: « Pour son premier marathon, il ne faut ne pas se dire que c’est trop long. C’est juste un 42 kilomètres (42, 195 exactement, ndlr). Il ne faut pas penser « je dois finir » mais seulement apprendre la distance. La vraie course débute toujours après le 30e kilomètre.» Il précise également de courir avec des chaussures qui ont été testées et déjà portées lors de l'entraînement et d'éviter de courir trop de marathons dans l'année, ce qui est assez néfaste pour la santé !

Écrire commentaire

Commentaires : 0