Mass B. au Théâtre de Chaillot

musée marmottan

 Jusqu'au 18 mars 2016

 

Du 9 au 18 mars, la chorégraphe Béatrice Massin nous propose de redécouvrir la Messe en si mineur de Jean-Sébastien Bach à travers un spectacle inédit, Mass B.  

 

Par Alexis Pierçon-Gnezda


mass b, théâtre national chaillot, paris, danse,

Dans un article publié dans le volume collectif Qu’est-ce qu’un peuple ? en 2013, la philosophe américaine Judith Butler écrivait à propos du corps : « Il est immergé dans un – ou extrait d’un – ensemble de relations sociales et institutionnelles qui déterminent pour une part s’il peut subsister. Un corps ne peut pas exister sans d’autres corps, et le binôme impliqué par « soi et l’Autre » ne rend pas justice à la pluralité des corps qui constituent le peuple. » Depuis quelques années, chacun est sommé de choisir son camp : ou le groupe ou l’individu. Une alternative par trop tranchée qui devrait peut-être laisser place à une conciliation des deux termes. Il s’agirait alors de savoir comment constituer un groupe dans lequel se tissent des liens de solidarité durables sans pour autant négliger la singularité de chacun. C’est cette question finalement, que soulève le prochain spectacle de Béatrice Massin, Mass B. La chorégraphe a choisi de mener toute une réflexion artistique autour du lien social. Prenant acte de sa désintégration dans nos sociétés contemporaines, elle s’interroge sur la possibilité de retrouver peut-être de nouveaux modes de réunion, de rassemblement, de nouvelles façons d’être ensemble et de faire communauté. Béatrice Massin a donc réuni sur scène onze jeunes danseurs, provenant tous d’univers artistiques différents pour les faire évoluer au gré des variations de la Messe en si mineur de Jean-Sébastien Bach. Spécialiste de musique baroque, elle a voulu ainsi montrer comment une telle matière sonore peut devenir, tout au long du spectacle, un fil rouge, un langage commun, tout en permettant à chaque danseur de développer ses propres virtualités corporelles. A travers les nombreux renversements de cet art de la fugue, tous sont appelés à s’emparer de ce motif pour toujours mieux se singulariser. Béatrice Massin développe une esthétique particulière où la contrainte formelle et initiale ne va jamais sans la possibilité de nombreuses métamorphoses.  Un espace commun émerge alors, celui des différenciations imprévues et continuelles !

 

Avec la collaboration de Christian Rizzo, Frédéric Casanova, Caty Olive et Emmanuel Nappey.

musée marmottan

Pratique :

 

Lieu : Théâtre de Chaillot – 1 Place du Trocadéro – 75116 Paris.

Tél. : 01.53.65.30.00

Métro : Lignes 6 et 9 arrêt Trocadéro.

Bus : Lignes 22, 30, 32, 63, 72 et 82.

Horaires : Les 9, 11, 12, 15, 16 et 18 mars à 20h30.

Tarifs : De 10€ à 39€.

 

+ d'infos ici

 

Du 9 au 18 mars 2016.

Écrire commentaire

Commentaires : 0