Kiss me, Kate !

 Jusqu'au 12 février 2016

 

À partir du 3 février prochain, le Théâtre du Châtelet débutera la saison avec la célèbre comédie musicale américaine Kiss me, Kate (Embrasse-moi, chérie) !   

 

Par Alexis Pierçon-Gnezda


kiss me kate, théâtre du châtelet, paris, comédie musicale, affiche, spectacle

Nous sommes en 1948 à Baltimore, au Ford’s Theater. Fred Graham a décidé de mettre en musique La Mégère apprivoisée, l’une des premières pièces de Shakespeare. Graham, qui doit jouer Petruchio a fait appel à son ex-épouse Lilli pour interpréter Katharine, mais aussi à sa petite amie Lois pour le rôle de Bianca. Et ce sont ensuite des répétitions incessantes qui vont tourner au psychodrame ! Kiss me, Kate est une comédie musicale déjantée. Théâtre dans le théâtre, deux mondes différents se côtoient, les coulisses et la scène, dont les frontières vont peu à peu s’estomper pour quasiment disparaître. Entre deux répétitions, les rivalités amoureuses succèdent aux disputes et règlements de compte. Comme dans la pièce de Shakespeare, les personnages sont rongés par leur ego surdimensionné qui les empêchent de se retrouver. Lilli est toujours amoureuse de Fred et Lois, quant à elle, s’éloigne de plus en plus de ce dernier, séduite par Bill, un autre comédien qui doit jouer Lucentio. Arriveront-ils à dépasser leur narcissisme commun pour se retrouver ? On est tout de suite plongés dans une atmosphère très intimiste pour voir évoluer ces personnages maladroits dont les trajectoires personnelles ne sont pas sans résonnance avec la pièce qu’ils essaient de mettre en scène !

 

Kiss me, Kate fut l’un des plus gros succès de Broadway après-guerre et connut un peu plus de 1000 représentations depuis sa première le 30 décembre 1948 au New Century Theater. Un succès qui s’explique aisément par le talent incomparable de Cole Porter qui fait son entrée au Châtelet par la même occasion. C’est un véritable patchwork où se mêlent jazz, blues et pastiches virtuoses des valses viennoises.

 

À la mise en scène, cette fois, on retrouve Lee Blakeley. Comme il le dit lui-même, il a souhaité situer l’action dans les années 1940 pour créer un contraste avec des costumes shakespeariens savamment étudiés…mais d’apparence « new look » néanmoins ! Avec des silhouettes « Dior », des jupes très ajustées et des top décolletés, Lee Blakeley a voulu célébrer, dans sa mise en scène, la fraîcheur, la jeunesse et l’exubérance omniprésentes dans cette comédie musicale.

 

Direction musicale : David Charles Abell

théâtre du Châtelet

Réservez avec notre partenaire

Pratique :

 

Lieu : Théâtre du Châtelet – 1 Place du Châtelet – 75001 Paris.

Tél. : 01.40.28.28.40

Métro : Lignes 1, 4, 7, 11, 14 arrêt Châtelet.

RER : Lignes A, B et D arrêt Châtelet – Les Halles.

Bus : Lignes 21, 38, 58, 67, 81, 85.

Vélib’ : Station n°1002 14, avenue Victoria – Station n°1003 7, rue Saint Denis – Station n°1009 14, rue du Pont Neuf – Station 1010 1, rue Boucher – Station n°4017 7, Place de l’Hôtel de Ville –  Station n°4018 1, rue Saint Bon.

Autolib’ : 17, avenue Victoria – 3, rue des Halles – 14, rue Bertin Poirée.

Tarifs places : À partir de 25€.

 

+ d'infos ici

 

Du 3 au 12 février 2016    


Écrire commentaire

Commentaires : 0