Élisabeth Louise Vigée Le Brun au GRAND PALAIS

Jusqu'au 11 janvier 2016


Le Grand Palais consacre jusqu'au 11 janvier prochain une grande exposition à l'une des peintres les plus célèbres du 18e siècle, Elisabeth Louise Vigée Le Brun (1755-1842). Cette rétrospective, la première en France, permettra de retracer le parcours de l'artiste en un siècle particulièrement tumultueux à travers 130 de ses œuvres.


Par Alexis Pierçon-Gnezda


Elisabeth Louise Vigée naît à Paris en 1755 dans une famille d'artistes et d'artisans. Son père est pastelliste, sa mère est coiffeuse. Son père devient très vite conscient de ses talents précoces et l'encourage alors à persévérer dans la peinture. C'est ce qu'elle fera ! Les peintres Joseph Vernet et Jean-Baptiste Greuze lui prodigueront nombre de conseils ce qui lui permettra peu à peu de se faire remarquer par les élites françaises et même européennes. Son talent, sa beauté physique, son esprit intrépide la feront accéder aux différentes cours européennes. Elle épousera Jean-Baptiste Pierre Le Brun, l'un des marchands d'art les plus influents au 18e siècle.  Repérée par Marie-Antoinette, elle deviendra d'ailleurs la portraitiste officielle de la famille royale. Son tableau le plus célèbre reste peut-être celui de la Reine entourée de ses enfants et composé en 1787. En 1783, avec l'aide de Marie-Antoinette et sur ordre du Roi elle entrera ainsi à l'Académie Royale de Peinture et de Sculpture, devenant l'une des rares femmes à y siéger. Un long exil pendant la Révolution française l'amènera à parcourir toute l'Europe, de l'Autriche à l'Italie en passant par la Russie et Berlin. Elle ne reviendra en France qu'en 1800 pour continuer sa carrière et réaliser notamment le portrait de Caroline Murat, la sœur de Napoléon.

 

Si ses portraits sont le plus souvent ressemblants et flatteurs, ils n'en demeurent pas moins dénués d'artifices. Elisabeth Louise Vigée Le Brun tient à libérer le corps de la femme pour en montrer la beauté naturelle opérant par là même une véritable révolution dans la mode féminine de l'époque. Son style soigné témoigne par ailleurs d'une infinie délicatesse. C'est incontestablement une impression de douceur qui parcourt l'ensemble de ses portraits aux coloris chatoyants, une sensualité accrue ! Mais Elisabeth Louise Vigée Le Brun s'est également attelée aux peintures d'histoire et de genre ce qui l'a détournée du destin habituel des femmes artistes de l'époque cantonnées le plus souvent  par les hommes aux sujets charmants !


Cette exposition au Grand Palais aura ainsi le mérite incontestable de nous faire découvrir une artiste peu connue aujourd'hui malgré l'importance de sa production au tournant du 18e siècle en réunissant ses plus belles œuvres, peintures, pastels, dessins et pièces d'archive.


Commissariat de l'exposition : Joseph Baillio (Historien de l'art) et Xavier Salmon (Directeur du Département des Arts graphiques du musée du Louvre).


Pratique :


Lieu : Grand Palais – 3, Avenue du Général Eisenhower – 75008 Paris.

Tél. : 01.44.13.17.17

Métro : Lignes 1, 9, 13 / Stations Franklin-D.-Roosevelt, Champs-Élysées-Clémenceau. 

RER : Ligne C / Stations Invalides. 

Bus : Lignes 28, 42, 52, 63, 72, 73, 80, 83, 93.

Vélib : Station n° 8029 – 1, Avenue Franklin-D.-Roosevelt / Station n°8001 – Avenue Dutuit.

Parkings : Rond-point des Champs-Élysées / Place de la Concorde / Parc François-1er / Alma Georges-V / Champs-Élysées Lincoln / Matignon.

Navette fluviale (Batobus) : Arrêt Champs-Élysées.

Horaires : Tous les jours sauf le mardi de 10h à 20h – Nocturne le mercredi jusqu'à 22h.

Tarifs entrées : 13€ plein / 9€ réduit.


Jusqu'au 11 janvier 2015


+ d'infos ici

Écrire commentaire

Commentaires : 0